Garde médicale : le Nord et la Broye se réorganisent

Une gestion au plus près des besoins de la population

L’année 2018 a été consacrée aux rencontres avec les représentants des différents systèmes de garde de la région. Dès le 1er janvier 2019, avec le soutien des médecins et des partenaires de santé, les premières adaptations ont pu être mises en place.

Coordination des gardes

Pour que ces gardes médicales soient efficaces et puissent répondre à tous les besoins de consultations en urgences dans le canton, 4 commissions régionales de la garde (une par région) et 1 commission cantonale ont été créées. Ces commissions sont composées de médecins de chaque spécialité ainsi que de médecins représentant les structures hospitalières. Pour le Nord vaudois, cette commission régionale de la garde s’est réunie 3 fois en 2019.

En quoi consiste la garde dans la région ?

  • 5 secteurs de garde de premier recours
    • Secteur Nord vaudois – 78 médecins
    • Secteur Sainte-Croix – 5 médecins
    • Secteur Vallée de Joux – 4 médecins
    • Secteur Haute Broye – 20 médecins
    • Secteur Broye Jorat – 24 médecins
  • 1 garde pour les urgences pédiatriques – 20 médecins
  • 1 garde pour les urgences psychiatriques – 55 médecins

Au total, 206 médecins ont assuré la garde en 2019 (sans les médecins hospitaliers).

La DGS a aussi demandé qu’un système de garde avec les gynécologues installé·e·s soit mis en place. Des travaux préparatoires ont été menés. En 2020 une garde de gynécologie dans la région devrait ainsi être opérationnelle.

Comme pour tout le canton, la garde est atteignable par la population via la CTM au 0848 133 133

 

Secteur Nord vaudois

  • Pour les personnes aptes à se déplacer, la garde en cabinet a été reprise par 5 permanences de la région  : CMY, Y-Parc, Cossonay, Penthalaz et Orbe
  • Tous les jours de 8h à 22h, un·e médecin de garde se tient à disposition des personnes qui ne sont pas en mesure de se déplacer.
  • La nuit, de 22h à 8h, la garde domiciliaire est assumée par le ou la médecin présent·e aux urgences des eHnv, avec le soutien de l’Equipe Mobile infirmière. Un·e médecin de ville reste de piquet pour les constats de décès.
  • Afin de soutenir le service des urgences des eHnv d’Yverdon-les-Bains, un·e médecin de ville vient faire une partie de sa garde de 18h à 22h, les lundis, vendredis et samedis, à la permanence du PRS.

En 2019, il y a eu 341 consultations en urgence.

 

Médecine générale Broye – nouvelle organisation 

En 2019, un groupe de travail a été créé afin de repenser le fonctionnement de la garde Broye et proposer des adaptations.

  • Garde domiciliaire : le soutien de l’IMUD a été validé pour les secteurs Broye-Jorat et Haute-Broye; cette validation devrait arriver début 2020.
  • Garde en cabinet : Les permanences du HIB et du CUB reprennent la garde en cabinet dans le secteur Haute-Broye.  Actuellement, il n’y a pas de permanence pour le secteur Broye-Jorat. En 2020 une permanence devrait être créée à Moudon. La question de la reprise de cette garde se posera à ce moment-là.

 

Pédiatrie

Un groupe de travail a été créé durant l’année 2019 pour l’adaptation du système de garde.  Dans la région Nord-Broye, actuellement, la garde se tient dans les locaux des eHnv, tous les jeudis après-midi, les samedis, dimanches et jours fériés.

 

Psychiatrie

De 6h  à 18h, un·e médecin psychiatre est de garde pour un conseil téléphonique. De 18h à 6h, le psychiatre de garde se déplace auprès des patient·e·s s’il ou elle ne présente pas de troubles somatiques aigus.

En 2019 la garde psychiatrique a été activée 12 fois.